Le suivi des aloses sur la Charente par l’étude de l’activité de reproduction.

Publié le 1er juillet 2014 par Tommy Brias

Après avoir commencé leur migration début avril, la saison de reproduction des aloses se termine en ce début d’été.

Au 24 juin, un minimum de 2631 aloses a franchi le barrage de Crouin grâce à la passe à poissons. Un important dispositif de suivi de l’activité de reproduction a été mis en place en aval de cette station. Ce suivi permet d’avoir une estimation du nombre de géniteurs sur le bassin de la Charente. Cette année, trois méthodes de suivi ont été utilisées : des suivis de terrains nocturnes sur différentes frayères effectués par des agents ; des suivis automatisés avec une caméra et des micros placés directement au bord de l’eau (voir photo). Le « bull » d’alose (acte de reproduction) étant à la fois sonore et visuel, il est facile d’enregistrer l’activité qui se produit la nuit. Les résultats de ce suivi sont actuellement en cours de traitement et seront disponibles en septembre.

Tommy Brias : Stagiaire en Master 2 à l’EPTB Charente.