2014

Qualité eau superficielle spécifique anguille Charente 2014

Mis à jour le 23 février 2016

Descripteur en cours d’élaboration...


- État 2014 non défini : descripteur non opérationnel
- Tendance 2014 non définie : pas de données antérieures disponibles
État et tendance donnés par la Cellule Migrateurs et validés par le groupe général Tableau de Bord le 18 février 2015.

Espèce / stade visé :

anguille / anguillette, anguille jaune et argentée

Objectif :

Le suivi de la qualité de l’eau superficielle pour l’anguille se concentre sur le suivi de quelques paramètres physico-chimiques de l’eau.

Détails du suivi :

Les préférendums de l’anguille ne sont pas encore tous connus. Cependant, il est important de commencer à suivre certains paramètres physico-chimiques mesurés sur des sites permettant de donner une image globale de l’ensemble du bassin versant. Les données obtenues pour chaque paramètre devront êtres assez nombreuses chaque année pour permettre d’avoir des informations significatives. On cherchera donc des stations de mesures avec des suivis les plus réguliers possibles. De plus, il faudra avoir des données historiques pour être capable de donner des tendances sur les évolutions.

Étant donné que l’anguille ne se reproduit pas en rivière et que c’est un poisson résistant à de fortes variations de paramètres physico-chimiques de l’eau, contrairement aux aloses ou aux saumons, on pourra se focaliser sur les stations de mesure en amont des affluents et plus particulièrement sur des zones connues pour être critiques.

Les paramètres suivants sont les plus couramment suivis par les stations de mesure et peuvent avoir des effets sur les anguilles, seuls ou combinés :

  • Oxygène dissous (mg/L)
  • Température (°C)
  • Conductivité (à 25°C)
  • Turbidité (transparence)
  • Potentiel hydrogène (pH)

L’anguille est présente toute l’année sur le bassin, la qualité de l’eau devrait être suivie chaque mois. Cependant, le suivi des paramètres en période estivale est à surveiller en priorité car c’est le moment durant lequel les paramètres température et oxygène dissous sont les plus sensibles car ils peuvent dépasser les seuils de tolérance de l’espèce (en cours de recherche). Pour cela, on suivra les stations choisies uniquement de mai à septembre. Pour la dévalaison des anguilles d’octobre à mars, le suivi des paramètres ne sera pas primordial dans la mesure où les débits sont plus importants et les paramètres température et oxygène dissous ne sont pas critiques pour l’espèce.

Grâce à la liste et la localisation des stations de suivi de l’état de l’eau et des milieux aquatiques (carte suivante) fournit par l’EPTB Charente, un bilan des stations de mesure a été réalisé. Nous avons choisi les stations où les données sont disponibles au moins une fois par an et depuis au moins 10 ans.


On peut établir une liste de stations de mesure potentielles (avec numéro de la station) à suivre en priorité pour l’anguille :

Axe Charente :

  • Rochefort (5001500)
  • Taillebourg (5006900
  • Merpins (5013000)
  • St Brice (5013200)
  • St Simeux (5013900)
  • Roffit (5018000)
  • Luxé (5019000)

La Boutonne :

  • Les Vinçons (5002500)
  • Vert (5004500)
  • Séligné (5005000)


La Seugne :

  • Château Renard (5007600)
  • St Germain de Lusignan (5008000)


Le Coran :

  • St Bris des Bois (5007400)

La Tardoire :

  • Champagnac Aval (5021500)

Pour chacune de ces stations, un suivi sera fait des paramètres pré-cités avec une comparaison avec les données antérieures. Suivant les seuils établis, on pourra estimer si les paramètres étaient bons, moyens ou mauvais pour l’espèce une année donnée.

Fournisseurs de données :

Base de données du Système d’information sur l’Eau (SIE)