Milieu et continuité

Linéaire accessible sans difficulté majeure

Mis à jour le 18 octobre 2021


- État 2020 moyen car supérieur à 50% depuis l’aménagement de Saint-Savinien.
- Tendance 2020 à la hausse car supérieure à 2019.
État et tendance validés par le groupe général Tableau de Bord le 16 mars 2021.


A noter que le premier ouvrage à la mer sur l’axe Charente, le barrage de Saint-Savinien a été aménagé avec une passe multi-espèces et une passe spécifique à anguilles au cours de l’année 2019.

Objectifs :

Ce paramètre représente la distance accessible sans difficulté majeure pour l’anguille de l’océan jusqu’au premier obstacle rencontré au cours de sa migration. Ce linéaire représente donc les zones de croissance et de vie des anguilles qui peuvent être potentiellement occupées sans difficulté.
Nous considérons pour l’anguille l’ensemble du bassin Charente car il est intégralement en zone active (présence d’anguille <30cm).

Détails du suivi :

L’objectif à atteindre est le front de migration historique par cours d’eau. Le linéaire accessible annuel est la distance de l’océan jusqu’au premier ouvrage non traité (aménagement ou gestion) de classe 3 (difficilement franchissable). La classe de franchissabilité prise en compte est celle établit par l’OFB.
Les cours d’eau considérés sont l’axe Charente uniquement et tous les affluents répertoriés comme axes à grands migrateurs.

Sur l’axe Charente :
Le premier ouvrage sur la Charente est le barrage de Saint-Savinien qui est de classe 3 (difficilement franchissable) mais il est équipé depuis 2019. Le premier ouvrage avec difficulté majeure de franchissement sur l’axe Charente est Vibrac.