2015

Linéaire accessible 2015

Mis à jour le 24 août 2017


- État 2015 mauvais : car inférieur à 50%
- Tendance 2015 constante : car pas d’évolution observée entre 2014 et 2015
État et tendance donnés par la Cellule Migrateurs et validés par le groupe général Tableau de Bord le 9 février 2016.

Objectifs :

Ce paramètre représente la distance accessible sans difficulté apparente pour l’anguille de l’océan jusqu’au premier obstacle rencontré au cours de sa migration. Ce linéaire représente donc les zones de croissance et de vie des anguilles qui peuvent être potentiellement occupées sans difficulté.
Nous considérons pour l’anguille l’ensemble du bassin Seudre car il est intégralement en zone active (présence d’anguille <30cm).

Détails du suivi :

L’objectif à atteindre est le front de migration historique par cours d’eau. Le linéaire accessible annuel est la distance de l’océan jusqu’au premier ouvrage non traité (aménagement ou gestion) de classe 3 (difficilement franchissable). La classe de franchissabilité prise en compte est celle établit par l’ONEMA.
Le cours d’eau considéré est l’axe Seudre uniquement.

Résultats :

Le premier ouvrage sur la Seudre est le barrage de Ribérou à Saujon (classe 5 (obstacle infranchissable) qui est équipé d’une passe à anguilles depuis 2010. En considérant que cet ouvrage est maintenant franchissable, l’ouvrage suivant en amont posant un problème de franchissement est celui de Trois Doux à 27 km de l’Océan (classe 4 : difficilement franchissable). Le linéaire accessible sans difficulté de franchissement est alors de 40% sur le linéaire total potentiel (68 km).


JPEG - 176.8 ko
Carte du linéaire accessible sans difficulté apparente pour l’anguille, jusqu’au premier ouvrage de classe 3 sur la Seudre

Pour permettre de donner un état à ce descripteur, des seuils ont été réalisés. Un premier seuil à 50% et un deuxième à 90%.

  • Carte du linéaire accessible sans difficulté apparente pour l’anguille, jusqu’au premier ouvrage de classe 3 sur la Seudre