2013

Taux d’étagement (axe Charente) 2013

Mis à jour le 19 janvier 2015

2013 : Bilan en cours...


- État 2013 moyen : 65% en 2013 (dans la fourchette 40-80%)
- Tendance 2013 constante : Idem à 2012
État et tendance donnés par la Cellule Migrateurs et validés par le groupe général Tableau de Bord le 27 mars 2014.

Taux d’étagement de l’axe Charente en 2012 :

JPEG - 23.7 ko
taux d’étagement d’après les données des hauteurs de chute de la base ouvrages de l’EPTB Charente (Hydroconcept 2001) et des données du pré-ICE de l’ONEMA (mai 2012)

Espèce / stade visé :

Toutes espèces

Objectif :

JPEG - 9 ko

Le taux d’étagement permet d’évaluer le linéaire de rivière « hydrauliquement contrôlé » par les seuils et les barrages. C’est la hauteur cumulée de chute de tous les barrages rapportée à la dénivellation naturelle. Cela donne un pourcentage de dénivellation que l’on appelle « coefficient de réduction de pente » (voir fichier à télécharger : extrait taux étagement du guide continuité écologique du CG29).

Description de l’indicateur :

L’évolution de ce taux est liée à l’artificialisation de la rivière. La construction ou le réhaussement d’ouvrages va augmenter le taux d’étagement. A l’inverse l’arasement total ou le dérasement partiel d’ouvrage va le diminuer.

Choix des axes :
Les axes choisis pour le calcul de ce taux sont ceux classés comme axes à grands migrateurs amphihalins par le SDAGE 2010. Les calculs de ces taux sont en cours.

Zones :
Les zones sur lesquelles les calculs seront réalisés correspondent aux masses d’eau DCE. Pour chaque cours d’eau, on aura un taux par masse d’eau. La plupart du temps, les axes sont composés d’une seule masse d’eau. Pour certains de ces cours d’eau, nous essayerons de détailler un peu plus les taux et nous les diviserons en tronçons (travail en cours).

Seuils et classes :
L’ONEMA a déjà défini 8 classes pour distinguer l’état du taux d’étagement par masse d’eau. On l’utilisera pour définir les différentes masses d’eau.
Classes des taux d'étagement d'après l'ONEMA


Cependant, dans le cadre de notre tableau de bord, nous ne disposons que de 3 classes (rouge/orange/vert). Nous avons donc créé un nouveau classement pour donner un état à ce descripteur.
Taux d’étagement (%) Etat du descripteur
0-40 Bon
40-80 Moyen
>80 Mauvais

Résultats :

Nous avons commencé par calculer les taux d’étagement par masses d’eau sur l’axe Charente de l’océan à la source.
Les résultats de l’analyse réalisée en 2012 sont représentés ci-dessous avec d’une part la base ouvrage de l’EPTB Charente (issue des prospections effectuées en 2001 par Hydroconcept) et celle de l’ONEMA dans le cadre du pré-ICE mis à jour en mai 2012. Les couleurs correspondent au classement ONEMA vu ci-dessus.

JPEG - 282.1 ko
Tableau de calcul des hauteurs de chute et des taux d’étagement (en %) par masses d’eau selon les deux référentiels utilisés
JPEG - 171.4 ko
Courbe d’étagement des ouvrages sur l’axe Charente avec les taux d’étagement des masses d’eau selon le référentiel Hydroconcept 2001

JPEG - 167.1 ko
Courbe d’étagement des ouvrages sur l’axe Charente avec les taux d’étagement des masses d’eau selon le référentiel Pré-ICE 2012 de l’ONEMA

De façon générale, en considérant l’axe Charente dans son ensemble, le coefficient global de réduction de pente est de 65% (que ce soit avec les données Hydroconcept 2001 ou pré-ICE 2012). C’est à dire que 65% de la dénivellation totale de la source à l’embouchure de l’axe Charente est constituée de seuils et barrages avec une hauteur de chute.

Données historiques et référence :

La référence sera les résultats de la première année de travail sur cet indicateur, soit 2012.

Fournisseurs de données :

Les données sont récupérées sur la base ouvrages de l’EPTB Charente, sur la base pré-ICE (Indice sur la Continuité Ecologique) de l’ONEMA (mai 2012) et auprès des techniciens de rivières.

Relation avec les mesures de gestion du PLAGEPOMI 2008-2012 :

(ces mesures peuvent être en lien direct ou indirect).
GH01 : Prendre en compte les migrateurs dans la protection et la restauration des milieux aquatiques
GH13 : Etablir des diagnostics "migrateurs" sur les sites dégradés en qualité d’eau
LC01 : Prendre en considération les cours d’eau à enjeu "migrateurs"