Passages possibles des migrateurs en dehors de la passe à poisson de Crouin/Merpins

Après plusieurs crues sur la Charente depuis le début de l’année, les niveaux d’eau sont toujours assez haut et il y a une forte possibilité de franchissement des poissons vers l’amont par les clapets ou le seuil fixe. Bien que ces franchissements soient récurrents avec de forts débits, cette année est exceptionnelle dans la mesure où les débits sont soutenus depuis janvier 2024 (voir graphique ci-dessous). Les échappements potentiels en dehors de la passe font que les chiffres obtenus sous estiment les effectifs de poissons.

Pour plus d’informations, aller voir la page de la station de comptage.

Par contre les reproductions d’aloses ont bien commencées sur la Charente, notamment entre Taillebourg et Bagnolet.

Ci-dessous les débits enregistrés à Chaniers (station Beillant)(données plateforme e-tiage).

Premières observations 2024 à la station de comptage de Crouin

Après plusieurs crues sur la Charente depuis le début de l’année, quelques individus de poissons migrateurs ont pu être enregistrés à la station de comptage de Crouin.

Etant donné les forts débits et une hauteur d’eau importante sur le site, les poissons ont pu circuler en dehors de la passe, via les clapets abaissés ou le seuil ou sous la vanne wagon. Quelques individus sont passés dans la passe et devant la vitre de vidéo-comptage.

1 alose, 2 lamproies fluviatiles et 2 lamproies marines ont été observées la semaine du 12 au 18 mars.

Pour plus d’informations, aller voir la page de la station de comptage.

Bulletin d’information n°21 de la CMCS

Le nouveau « A l’Ecoute des migrateurs » vient de paraître !

Vous pouvez le consulter ici

Sont présentés : Le suivi par télémétrie des aloses sur la Charente, le suivi des alosons et celui des géniteurs d’aloses, l’évolution du Tableau de Bord, les pêches électriques anguilles et l’optimisation de la gestion des barrages.

Rapport d’activités 2022 des actions du programme migrateurs Charente Seudre

Le bilan des actions 2022 de la Cellule Migrateurs Charente Seudre vient de paraître.

Vous pouvez le consulter ici

Sont présentés : l’état de la restauration de la libre circulation piscicole, les suivis biologiques, la communication, les tableaux de bord.

Suivi jeunes anguilles

Au cours des dernières semaines, la Cellule Migrateurs a réalisé des suivis du front de colonisation des jeunes anguilles avec des pêches électriques sur les fleuves Charente et Seudre du 26 juin au 5 juillet 2023.

Réalisé tous les deux ans, ce suivi permet d’évaluer la migration des jeunes individus, révélateurs des arrivées estuariennes et de l’impact des ouvrages.

En attendant les résultats 2023, vous pouvez aller consulter les données 2021 sur la carte interactive ou sur la fiche Etat de colonisation 2021 (fluviale).