Anguille Charente

Etat général 2017

Mis à jour le 6 juillet 2018

Validé par le groupe de travail général "Tableau de Bord" le 15 mars 2018.

ETAT 2017 = MAUVAIS

L’état général 2017 des populations d’anguilles sur le bassin versant de la Charente a été choisi mauvais (rouge). Le bilan global de l’état Anguille du PLAGEPOMI 2015-2019 Garonne-Dordogne-Charente-Seudre-Leyre a été utilisé. D’après les différents indicateurs nationaux (échappement des argentées, colonisation, stock en place) l’anguille est toujours considéré comme en état critique. Les variables locales (Charente) ont aussi été utilisées pour déterminer l’état.

TENDANCE 2017 : (Comparaison avec 2016) = en baisse

La tendance évolutive de l’état général a été choisie en baisse en comparaison avec 2016.
Les variables déterminants ce choix sont les suivantes :
- État de colonisation des jeunes anguilles (fluviale) : stable
- Etat sanitaire en cours d’eau : stable
- Captures de civelles par marée par les pêcheurs maritimes (CPUE) : stable
- Débits : Etat mauvais et plus faibles qu’en 2016
- Etats des écoulements : Etat moyen et plus faibles qu’en 2016
Le groupe de travail constate que les mauvais débits et écoulements ont du fortement impactés la population d’anguilles sur le bassin de la Charente. L’état stable des arrivées de civelles et anguillettes (civelles en estuaire et colonisation en cours d’eau) de 2017 ne suffisent donc pas à tirer la tendance vers le haut.
De plus, le suivi de la colonisation des anguilles ne représente pas le stock en place des anguilles plus grandes qui semble, lui, être moins bon (un indicateur spécifique est d’ailleurs en réflexion).