Population

État sanitaire (fluviale) (données 2017)

Mis à jour le 6 juillet 2018

Suivi réalisé en 2017. Etude effectuée tous les 2 ans.


- État 2017 moyen : d’après la note donnée par l’analyse des 4 lésions externes "DELT*" (Elie et Girard, 2010) observées sur les anguilles en 2017 pêchées à l’électricité (8 stations considérées).
*DELT = indicateur écopathologique correspondant à la présence d’une des 4 altérations anatomo-morphologiques : Déformation, Érosion, Lésion, Tumeur.
- Tendance 2017 stable : Si on compare la valeur de 2017 avec les 5 dernières années, on est sur une tendance stable.

État et tendance donnés par la Cellule Migrateurs et validés par le groupe général Tableau de Bord le 15 mars 2018.

Espèce / stade visé :

Anguille / civelles-anguillettes-jaunes-argentées

Objectif :

Il s’agit de suivre l’évolution de l’état sanitaire des anguilles sur le bassin versant de la Charente.

Détails de l’indicateur :

Il correspond uniquement à l’importance de certaines lésions externes observées sur les anguilles lors des suivis expérimentaux.

On utilisera les suivis par pêches électriques organisés par la Cellule Migrateurs dans le cadre du suivi de la colonisation des jeunes anguilles (voir le descripteur « État de colonisation (fluviale)(données 2017) »).

Lors des pêches, un "bilan sanitaire externe" de chaque individu est réalisé grâce la grille du code pathologique mise en place par l’ONEMA (BEAULATON L. et al, 2009) adaptée d’un travail élaboré par l’IRSTEA (GIRARD P. et al, 2007) (voir fiche Etat sanitaire en bas de page).

De plus, un « code pathologie » a été mis en place par Pierre ELIE et Patrick GIRARD pour renseigner un indicateur écopathologique. Les altérations anatomo-morphologiques des anguilles ont été recensées avec leurs principales causes potentielles (voir fiche Etat sanitaire en bas de page). Parmi ces altérations, 4 anomalies externes ont été choisies pour représenter au mieux l’état sanitaire global d’une population. Ce sont les anomalies "DELT" : les Déformations, les Erosions, les Lésions et les Tumeurs. D’après la proportion d’une de ces 4 anomalies sur les échantillons de population diagnostiquée, une interprétation a été proposée.

Données historiques et référence :

Le bilan des années 2009 à 2011 (moyenne des 3 années) a été choisie pour définir la référence de l’état pathologique des anguilles sur la Charente (voir fiche en bas de page).

Interprétation de l’état sanitaire des anguilles d’après Elie et Girard (2010)
Condition des poissons bonne détériorée précaire
Proportion des individus avec une ou plusieurs des anomalies externes suivantes : Déformations, Erosions, Lésions et Tumeurs 0 - 2% 2,1 - 5% > 5,1%

L’état sanitaire global est la moyenne des pourcentages d’anguilles avec une des 4 lésions listées, sans prendre en compte les érosions de classe 1 (com. pers. Pierre ELIE).

Résultats :

En 2017, le suivi a été réalisé sur 11 stations mais pour comparer les résultats 2017 aux anciennes années, nous n’avons pas pris en compte les stations qui avaient des échantillons de moins de 30 individus (4 stations : Escambouille, Boème, Nouère et Argentor). Ces échantillons ne sont pas considérés comme significatifs (com. pers. Pierre Elie).

JPEG - 54.2 ko
Etat sanitaire des anguilles de 2009 à 2017

On constate de meilleurs résultats en 2017 en comparaison avec 2015. On atteint un état 2017 considéré moyen (4% compris entre 2,1 et 5%).

Les résultats complets des lésions de ces stations ainsi que les résultats des années antérieures sont présentés dans un tableau bilan dans la vignette ci-après :

JPEG - 70.1 ko
Etat sanitaire Anguille de toutes les stations de 2009 à 2017

Fournisseurs de données :

La Cellule Migrateurs organise et participe aux pêches électriques. Elle saisie ensuite les données et les analyse.

  • Fiche Etat Sanitaire
  • Etat sanitaire Anguille de toutes les stations de 2009 à 2017