Prélèvements par la pêche

Débarquements d’anguilles jaunes par la pêcherie professionnelle maritime

Mis à jour le 10 avril 2019


- État 2018 non défini : descripteur
- Tendance 2018 stable : valeur 2018 = 2,5 t. Tendance établie en comparant 2018 avec la moyenne des 5 dernières années (3,9 t).
État et tendance validés par le groupe de travail général le 5 mars 2019.

Espèce / stade visé :

Anguilles / jaunes

Objectif :

L’objectif est de caractériser la pression de la pêche professionnelle des anguilles jaunes en mer.

Détails du suivi :

Dans le but d’obtenir des informations complémentaires sur les captures des poissons migrateurs en mer, les données de débarquements des trois criées de Charente-Maritime (La Rochelle, La Cotinière et Royan) ont été consultées.
Ces criées sont les lieux de débarquement et de vente des pêcheurs professionnels maritimes en Charente-Maritime.
Nous avons contacté les 3 criées ainsi que la Direction "Marchés, études et prospectives" de France Agrimer.
Depuis janvier 2013, seules les informations fournies par le réseau Inter-Criées de France Agrimer sont utilisées et présentées (elles sont provisoires).

Réglementation : ouverture de la pêche de l’anguille jaune pour les professionnels maritimes comme pour les amateurs : du 1er mai au 30 septembre 2015 (document en bas de page).

Résultats :

2008 à 2018 :

JPEG - 60.9 ko

Le bilan fait état de 2,5 t débarquées en 2018 contre 2,4 t en 2017 et une moyenne de 4,2 t sur les 10 dernières années (2008-2017). La Cotinière est le port de pêche où les débarquements sont les plus importants en 2018.

Répartition des débarquements par mois et par criées :


Données historiques et référence :

Il n’y a pas actuellement de référentiel. Il se peut qu’à l’avenir on se base sur la médiane des valeurs disponibles sur plusieurs années.