Population

Activités des frayères

Mis à jour le 2 juin 2022

Suite à la réunion du Groupe de Travail Tableaux de Bord du 14 mars 2022, cet indicateur a été créé à la place de celui du suivi des géniteurs qui ne comportait que le suivi de la frayère de Crouin.


- État 2021 mauvais : Aucune frayère de grande alose observée en activité en amont de Crouin.
- Tendance 2021 stable : reproduction similaire aux années antérieures et sous la moyenne des 5 dernière années.
État et tendance donnés par le groupe général Tableau de Bord le 14 mars 2022.

Objectifs :

Suivre l’activité des frayères potentielles de grande alose en amont de Crouin (Crouin étant une frayère mixte Grande et feinte).

Reproductions de 2021 :

Aucune frayère active observée en amont de Crouin.

Détails du suivi :

Le suivi se fait par l’écoute des bulls d’aloses entre avril et juin sur les sites potentiels décrits par les études de 2001 (Fabien Millot, 2001), celles des potentialités piscicoles de 2003 (Hydroconcept, 2003) et les sites complémentaires proposés par l’ONEMA/Cellule Migrateurs en 2009.
Le bull correspond au bruit caractéristique effectué par les aloses lors de leurs déplacements circulaires à la surface de l’eau pour expulser leurs gamètes. La reproduction a lieu la nuit avec un pic d’activité vers 2h.
Pour les suivis, les Fédérations de pêche 17 et 16 ainsi que l’ONEMA 16 et 17 accompagnent les membres de la Cellule Migrateurs.
Un binôme est nécessaire pour chaque écoute. Sur chaque site, le nombre de bulls est comptabilisé par période de 15 minutes. On réalise au moins 2 périodes de 15 minutes par site, de préférence sur la période de la nuit où les bulls sont les plus nombreux, entre minuit et 3 heures.